17
le meilleur des sorties pour enfants

"Confinés, mais pas déprimés !" #5 - Rencontre avec... Aude des Ânes de la Rêverie

"Confinés, mais pas déprimés !" #5 - Rencontre avec... Aude des ânes de la Rêverie

Avec la série "Confinés mais pas déprimés", Kidiklik vous propose de découvrir autrement des acteurs de la vie locale. Des interviews décalées qui vous redonnent le sourire !
Cette fois, nous vous invitons à découvrir le portrait de Aude qui nous emmène dans sa ferme "les Ânes de la Rêverie" près de Saintes... et découvrez ses bonnes idées brico-nature pour faire une cabane à hérisson dans votre jardin (entre-autre !)...

En quelques mots, peux-tu nous présenter ton métier …

Je suis ânière et j’ai créé « ma petite entreprise » en avril 2015 sous le nom des Ânes de la Rêverie. Mon envie : proposer la découverte de ma petite région en compagnie d’un âne, lors de randonnées nature pour les familles. 

Au quotidien, mon travail est très varié : je veille chaque jour sur mes ânes en priorité (santé, eau, nourriture), mais je dois aussi préparer leurs prés en débroussaillant sous les fils des clôtures, leur construire un abri en bois pour se protéger l’hiver, organiser la période de récolte du foin, repérer à pied de nouveaux itinéraires de randonnée sympas à proposer, entraîner mes ânes à marcher et à toute sorte de choses « bizarres » pour qu’ils soient sereins ensuite avec les familles et ne s’affolent pas pour un rien… et j’en oublie ! toujours de quoi s’occuper. 

C’est un métier polyvalent : à la fois physique, de contact humain, et qui demande aussi des compétences pour la gestion courante d’une entreprise.

...et pourquoi tu l'aimes tant ?

...et pourquoi tu l'aimes tant ?

Il y a tellement de raisons !

La première et peut-être la plus importante est que je n’ai pas l’impression de travailler car je fais un métier qui me plait (c’est un luxe aujourd’hui et j’en ai bien conscience), j’organise mon travail comme bon me semble, en fonction de la saison, et bien sûr au contact de mes ânes et de la nature.

Par dessus tout, j’aime rencontrer les gens ! Des familles, mais aussi des groupes d’enfants, des personnes âgées, des adultes ou enfants avec un handicap ou fragilisés par la vie. Toujours de très belles rencontres humaines !

Je suis récompensée quand je vois que le « feeling »  est passé avec l’âne que je leur ai confié, qu’ils ont compris sa personnalité, qu’ils ont vu les petits détails de la nature environnante tels que je les vois et aimé mes petits "coins de paradis" que je leur fais partager. 

Enfant, quel était ton ou tes jeux préférés ?

J’adorais jouer chaque dimanche avec mes cousins dans le jardin et les granges de ma grand-mère, à s’inventer des histoires et à se déguiser avec ce qu’on trouvait sur place. J’aimais jouer aussi avec eux au "cochon qui rit »,  au Monopoly et inventer des histoires non pas avec des playmobils mais des schtroumpfs.

Quel est le film / dessin animé que tu ne te lasses pas de regarder ?

Quand mes enfants étaient plus jeunes, je ne me lassais pas de regarder avec eux le film d’animation « Azur et Asmar » de Michel Ocelot. J’aime ce film pour son histoire et les thèmes qu’il aborde mais surtout pour son graphisme avec des décors originaux et très colorés. Et puis Michel Ocelot est aussi le réalisateur de plusieurs films mettant en scène Kirikou que j’aime particulièrement. 

Petite madeleine de Proust, quelle est LA recette qui te ramène en enfance que tu pourrais nous partager ?

De mon enfance ce n’est pas une recette qui me revient à l’esprit, mais plutôt quelques friandises : les bâtons de réglisse que l’on mâchonnait durant des heures, et les bonbons en forme de soucoupes avec une poudre pétillante. Pas très naturel, mais j’aimais la sensation que cela produisait sur la langue.

Pour occuper les enfants en ce moment, pourrais-tu nous donner une idée d'activité autour de la nature ?

A l’automne j’ai plein d’idées qui me viennent en tête car avec un peu d’imagination et quelques connaissances sur la nature, on peut créer plein d’activités ludiques pour les enfants. Pour cela il faut avoir accès à la forêt.
3 idées qui me viennent de suite :

1 / fabriquer une petite maison à hérisson pour lui permettre de passer l’hiver dans votre jardin -> Avec quelques buches ou une cagette retournée, que l’on recouvre de branchages, feuilles mortes, fougères sèches… l’entrée de la maison doit être suffisamment grande pour que le hérisson puisse y rentrer 

2 / faire de l’encre de chine avec des galles de chêne
La galle de chêne est une petite boule brune et sèche produite par la feuille de chêne quand elle a été piquée par un insecte, elle semble collée à la feuille et présente un petit trou.
Il faut donc bien observer les feuilles de chêne pour récolter les galles, puis lles réduire en poudre et les mettre dans un verre d’eau avec quelques clous rouillés. Au bout de quelques minutes, on obtient une encre très noire avec laquelle on peut peindre !

3 / fabriquer des petits radeaux ou bateaux avec quelques branches, feuilles et cordes ou lien naturel issu de la nature, puis les déposer sur l’eau d’un lavoir ou d’un ruisseau. Toujours magique !

Enfin, pour conclure, qu'est-ce que tu nous prépares pour la réouverture côté famille et enfants ?

Je vais mettre en place au printemps prochain une nouvelle activité intitulée le Club des «  Petits âniers en Herbe ».

Ces ateliers en petit groupe proposeront aux enfants - accompagnés de leurs parents - de se retrouver une fois par semaine pour s'occuper des ânes et découvrir la nature sur un thème donné. A chaque fois, le Club partira en balade avec quelques ânes, après les avoir préparés, puis réalisera une activité nature, sur le même principe de celles décrites juste au dessus.
Durée d’1h30 à 2h, le mercredi (matin ou après-midi à définir).

Un vrai atelier à partager en famille, entre parents et enfants ou avec les grands-parents, tatas, tontons,... qui souhaitent partager un bon moment ensemble autour des ânes et de la nature !

Les ânes de la Rêverie en pratique...

Les ânes de la Rêverie en pratique...

Vous souhaitez découvrir la Saintonge et rencontrer les ânes de la Rêverie ?

> en balade pour quelques heures...
> pour des vacances insolites...
> Vous êtes intéresser par le club des petits âniers ...
> ou pour fêter l'anniversaire du petit dernier en mode âne-niversaires...

INFOS / RESERVATION :
Contactez directement Aude au 05 46 74 72 21 ou 06 75 79 40 94, ou par mail : contact@lesanesdelareverie.com

 

Merci Aude de t'être prêtée au jeu !

Découvrez les autres épisodes de Confinés mais pas déprimés de Kidiklik Charente-Maritime !

 

 

 

 

___

Crédits photos : © Ânes de la Rêverie

Retour haut de page

inscription newsletter automne