17
le meilleur des sorties pour enfants

Le Centre de Sauvegarde du Marais aux Oiseaux , un refuge pour animaux en détresse

Le Centre de Sauvegarde du Marais aux Oiseaux , un refuge pour animaux en détresse

Kidiklik a eu la chance de rencontrer les soigneurs du Centre de Sauvegarde du Marais aux Oiseaux. Un lieu "secret" car il est fermé au public et n'est accessible qu'au personnel habilité. Son objectif : venir en aide aux animaux en détresse, pour qu'ils puissent être remis en liberté dans leur milieu naturel.

Découvrez le fonctionnement du Centre, ses objectifs, la prise en charge des animaux mais aussi comment réagir lorsqu'on trouve un animal en détresse...
On vous raconte toutes nos découvertes !

UN CENTRE DE SAUVEGARDE, ÇA SERT À QUOI ?

Acteur incontournable de la protection de la faune sauvage, le Centre de Sauvegarde du Marais aux Oiseaux recueille des animaux blessés ou en danger trouvés en Charente-Maritime.

On y trouve ainsi des petits mammifères comme des hérissons, écureuils, lièvres,...plus exceptionnellement des chevreuils, et bien sûr, des oiseaux.

Premier critère essentiel pour que l'animal puisse être recueilli : qu'il s'agisse d'un animal sauvage et issu de la faune locale. Inutile d'amener un perroquet ou un chien, ils ne relèvent pas des compétences du centre. Tout cela avec un seul but : relâcher ces animaux dans la nature pour qu'ils retrouvent une vie sauvage dès qu'ils seront remis sur pattes.

Pourquoi le Centre de Sauvegarde ne se visite pas ? Car il s'agit d'un lieu de convalescence pour animaux sauvages. Les animaux recueillis ont besoin de soins et de calme. Et il faut limiter au maximum les contacts avec les humains  pour éviter qu'ils ne s'habituent à leur présence.

Le Centre respecte des règles sanitaires très strictes pour répondre aux dernières normes réglementaires.

Tout est aseptisé, désinfecté et adapté pour l'accueil des animaux. Le site doit être toujours prêt à accueillir de nouveaux pensionnaires. Des cages sont toujours à disposition, ainsi que des cartons propres pour les hérissons et tout le matériel nécessaire.

Le vétérinaire référent peut intervenir si l'état de l'animal nécessite des soins plus importants voire une opération qui sera, dans ce cas, pratiquée au sein de la clinique vétérinaire.

COMMENT SONT PRIS EN CHARGE LES ANIMAUX RECUEILLIS

Cela dépend vraiment de l'état de l'animal, de son âge et de la gravité de ses lésions.

Souvent, l'animal a subi un traumatisme ou présente des signes de maladie potentiellement contagieuse pour ses congénères. Il passe alors par une période de quarantaine nécessaire pour limiter le risque de contamination, réduire son stress et augmenter ses chances de survie.
Placé dans un box d'isolement, avec bien entendu couverture ou paillage et nourriture, il sera le plus souvent maintenu dans l'obscurité car, contrairement à nous, les animaux sont plus apaisés et rassurés dans le noir.

Autre cas possible : les bébés animaux non sevrés. Ils n'ont pas de blessure à proprement parler mais ne peuvent pas survivre seuls compte tenu de leur âge.
Les petits comme les hérissons par exemple ont alors besoin de soins tout particuliers, en premier lieu celui d'être tenus au chaud. Des couvertures ou tapis chauffants permettent de maintenir leur température.

Malheureusement, certains animaux arrivent avec des blessures trop graves qui ne leur permettront pas de survivre et de se réinsérer dans leur milieu naturel. Dans ce cas, le vétérinaire pratique une euthanasie pour éviter des souffrances inutiles.

DES VOLIÈRES DE RÉADAPTATION, AVANT DE REPRENDRE SON ENVOL

DES VOLIÈRES DE RÉADAPTATION, AVANT DE REPRENDRE SON ENVOL

Le Centre de Sauvegarde du Marais aux Oiseaux est particulièrement habitué à l'accueil des oiseaux étant donné sa situation et les nombreux volatiles qui se trouvent dans la région.

13 volières de réadaptation et 2 volières de rééducation au vol accueillent rapaces, faucons, cigognes, mais aussi tourterelles et autres petits oiseaux plus communs, le temps de reprendre des forces.

Une fois que les oiseaux sont presque prêts, ils sont placés dans des volières 'au taquet', c'est à dire à ciel ouvert, sans "toit". Ils pourront ainsi s'habituer à voler librement dans les airs, tout en ayant l'assurance d'un nourrissage et de soins réguliers.

Dernière étape de la rééducation : les oiseaux vont devoir s'envoler par eux-même pour de bon.
Pour cela, le Marais dispose de sa propre 'piste de décollage, si, si !
Bien sûr, il ne s'agit pas d'une vraie piste en béton, mais elle répond tout de même aux mêmes caractéristiques. Les oiseaux sont relâchés sur un vaste chemin dans l'enceinte du marais. Il s'agit d'un espace dégagé du Marais aux Oiseaux afin qu'ils se sentent en sécurité au moment de prendre leur envol. D'où l'appellation de "piste de décollage" donnée par le personnel du site.

Certains oiseaux s'envoleront définitivement pour de nouvelles aventures. D'autres reviendront sur le site du marais pour la période de reproduction. C'est le cas de cigognes notamment qui reviennent tous les ans nicher au Marais.

SAUVETAGE EN DIRECT !

SAUVETAGE EN DIRECT !

Le jour de notre venue sur le site, une famille est venue apporter deux bébés hérissons et leur maman retrouvés dans la haie de leur jardin. La mère a été blessée par leur chien, elle n'était plus en état de nourrir ses petits.

La famille a eu le bon réflexe : appeler le Centre et amener les hérissons dans les meilleurs délais, transportés dans un carton rempli d'herbes et de feuilles récupérées dans leur "nid".

L'équipe les a aussitôt pris en charge.

Ci-dessus les bébés hérissons qui venaient d'être déposés. Âgés d'environ 5 à 6 jours, leurs yeux ne s'ouvraient pas encore par contre les piquants étaient déjà bien sortis. A l'heure où nous écrivons ces lignes, ils se portent bien et ont de bonne chance de survie !

Le saviez-vous ? A la naissance, les hérissons naissent tout lisses. Par contre, les piquants sortent très rapidement, de manière impressionnante pour former leur protection, dans les jours qui suivent.

3 QUESTIONS À CATHERINE, SOIGNEUSE AU CENTRE DE SAUVEGARDE

3 QUESTIONS À CATHERINE, SOIGNEUSE AU CENTRE DE SAUVEGARDE

Combien d'animaux sont actuellement recueillis au Centre ? une soixantaine environ.
Beaucoup de hérissons justement, c'est la période des naissances, et avec le débroussaillage des jardins, de nombreux bébés hérissons se retrouvent en détresse.
Il faut compter environ 50 jours pour qu'ils deviennent adulte et soient remis en liberté. Pour cela il faut que les bébés soient bien gardés au chaud et qu'ils soient allaités toutes les 3/4h, de jour comme de nuit !

Vous devez être attachée aux animaux que vous soignez, pas trop dur de les laisser partir ? Oui et non. Evidement, j'adore les animaux, mais je ne perds pas de vue notre objectif premier : leur remise en liberté, dans leur environnement naturel.
C'est vraiment le but de notre travail au quotidien.

Une anecdote à nous partager sur un sauvetage qui vous a particulièrement marqué ? J'en ai plein ! Mais une rigolote : une mouette rieuse arrivée avec une huître refermée sur sa patte. Heureusement, il a été facile de la libérer, sa patte n'était pas endommagée, elle a pu reprendre le large rapidement. Mais la scène était plutôt cocasse !

Petit chevreuil Européen, écureuil roux, hérisson d'Europe accueillis au Centre de Sauvegarde du Marais aux Oiseaux. Île d'Oléron

QUE FAIRE SI VOUS TROUVEZ UN ANIMAL EN DÉTRESSE ?

1/ assurez-vous que l'animal est vraiment blessé et en détresse. Parfois un oiseau est simplement tombé de son nid, et le mieux que vous puissiez faire pour lui est de le placer dans un carton sur une branche en hauteur. Vous lui donnerez ainsi les meilleures chances de continuer à être nourri par ses parents, et donc de s'en sortir.

2/ si vous avez un doute, appelez le Centre de Sauvegarde du Marais aux Oiseaux, qui vous permettra de savoir si l'animal peut être recueilli et quelle est la meilleure conduite à tenir.
☎  05 46 75 37 54

3/ placer le dans un carton, éventuellement avec une couverture ou du papier absorbant (éviter les cages pour les oiseaux qui risquent surtout de se blesser davantage en se coinçant dans les grilles)

4/ ne tenter pas de le nourrir. On croit que donner un peu de lait de vache par exemple peut être une bonne chose pour les petits mammifères alors que vous risquez plutôt de mettre leurs vies en danger.

5/ avant toute chose : faites preuve de bon sens !
Si un animal est agressif, s'il s'agit d'un gros mammifère type sanglier, s'il se trouve sur une voie de circulation importante, n'intervenez pas vous même et appelez les autorités compétentes (gendarmerie, pompiers...)

Protégez-vous et protégez les autres avant tout. Un animal blessé peut se révéler dangereux par réaction d'autodéfense. Et souvenez vous qu'aussi mignons soient-ils, ces animaux restent des animaux sauvages.
Par conséquent, attention aux morsures pour les petits mammifères (prenez-les avec des gants épais si possible), et attention aux serres et bec pour les oiseaux et rapaces.

LE MARAIS AUX OISEAUX, UN TRÈS BEAU SITE À VISITER EN FAMILLE

LE MARAIS AUX OISEAUX, UN TRÈS BEAU SITE À VISITER EN FAMILLE

Et si le Centre de Sauvegarde ne se visite pas, nous vous conseillons vivement de venir vous balader au Marais aux Oiseaux.

Répertorié en tant qu'Espace Naturel Sensible, le Marais aux Oiseaux fait partie du réseau des Echappées Nature de Charente-Maritime. Site magnifique, au charme naturel préservé, il se trouve au cœur de l'île d'Oléron, sur la commune de Dolus.

C'est toujours un vrai bonheur de se promener librement au coeur du Marais parmi les oiseaux en liberté. Le sentier aménagé vous mènera jusqu'à l'observatoire de 9m de haut, proposant une vue à 360° sur les marais environnants.
Un spectacle toujours magique !

Au cours de votre balade, vous pourrez apercevoir des oiseaux migrateurs : la colonnie de hérons cendrés, nichés dans la héronnière mais aussi des cigognes, des bihoreaux gris, des hérons garde-boeufs ou encore des aigrettes de retour de migration.
Vous croiserez également des oiseaux plus familiers : cygnes, canards, oies, et même des animaux de la ferme : moutons, chèvres ou gallinacés...
Une balade que vos enfants vont adorer, idéale en famille !

> Plus d'infos sur le Marais aux Oiseaux
Les Grissotières 17550 Dolus-d'Oléron
05 46 75 37 54
maraisauxoiseaux@charente-maritime.fr

LES ÉCHAPPÉES NATURE DE CHARENTE-MARITIME, DES SITES REMARQUABLES À DÉCOUVRIR EN FAMILLE !

LES ÉCHAPPÉES NATURE DE CHARENTE-MARITIME, DES SITES REMARQUABLES À DÉCOUVRIR EN FAMILLE !


Le Marais aux Oiseaux fait partie du réseau des Echappées Nature gérées par le Département de la Charente-Maritime.

> En savoir plus sur les Echappées Nature de Charente-Maritime, des sites remarquables à découvrir en famille !

__

Article rédigé par Adeline Rousseau. Mai 2021.
Crédits photos : © Adeline Rousseau Kidiklik, sauf "chevreuil européen au biberon" et "écureuil allaité" © Marais aux Oiseaux C. Bavoux.

Retour haut de page

Kidibox